Point central de l’activité administrative et commerciale, découvrez ce quartier devenu le fleuron de la ville au XXe siècle.

Le cœur de Belfort est né au XXe siècle

La naissance du quartier haussmannien est le résultat de l’accord entre le Maire de Belfort, Charles Schneider et l’armée française à la fin du XIXe siècle. Le dérasement du front de la Porte de France, démolie en 1892, va modifier le paysage urbain et laisser place au « quartier neuf », quartier Carnot. Destiné à accueillir un habitat bourgeois, ce quartier est devenu le fleuron de la ville au XXe siècle.Façades Quartier Hausmanien

La modernité s’invite à Belfort

À l’aube du XXe siècle fleurissent avenues, beaux immeubles et grands magasins au sein du quartier en pleine construction. Les immeubles haussmannien, leurs pierres de taille, leurs balcons et leurs toits en ardoise bleue sont facilement identifiables et appréciés. L’architecture en éventail basée sur les plans d’Eugène Lux met en lumière la modernité des lieux, et lui donne son charme et ce côté cossu.Façades colorées

Les spots immanquables du quartier haussmannien

 La Place de la République et ses bâtiments illustres

Cette place devient le cœur de la ville au XXe siècle. C’est le point central de l’activité administrative et commerciale. Admirez sa Préfecture, conçue comme un hôtel aristocratique à partir de 1901, ainsi que le Palais de Justice et la Salle des Fêtes de style baroque, érigés côte à côte.Le monument des Trois Sièges

L’influence de Bartholdi se ressent dans tout Belfort. Le monument, édifié à la gloire des défenseurs de Belfort, trône sur la Place de la République depuis 1912. Admirez les statues du Commandant Legrand, du Général Lecourbe et du Colonel Denfert-Rochereau, défenseurs de Belfort lors des sièges du XIXe siècle.

 Le marché Fréry – marché couvert

Le bâtiment a été créé par Eugène Lux et l’entreprise parisienne Schwartz-Meurer en 1905. Il possède une architecture atypique alliant acier, verre peint ou encore pierre, brique et céramique. Ce charmant marché couvert est très fréquenté. Il est possible d’y dénicher des produits locaux de qualité pour régaler vos papilles.Marche Frery

La salle des fêtes

Rénovée en 2015, la façade élégante et baroque de la salle des fêtes se dresse depuis 1913, à côté du Palais de Justice. Elle occupe l’emplacement d’un ancien manège, construit en 1766, qui servait de lieu d’entraînement aux cavaliers de la garnison. Elle est l’œuvre de l’architecte Eugène Lux.Salle des fêtes