Un gâteau bien de chez nous

Elodie
Publié le
par

Chez moi on l’appelle le « cul-nu » et j’en mange depuis que je suis petite. Cette brioche fine roulée autour de fruits secs à bien d’autres noms : cugnu, ramé, rameu, cugneau, Baerawecka, Schnitzwecke ou encore Hoggeï. Son origine est un peu floue, ma grand-mère maternelle me soutient qu’il vient des Vosges, ma grand-mère paternelle m’affirme qu’il provient d’Alsace. Une chose est sûre, on en mange chaque année après la Saint Sylvestre, par ce que oui, la galette des rois ce n’est pas assez calorique, il fallait bien rajouter autre chose !

Une tradition inébranlable

A chaque visite de la famille ou d’amis pour souhaiter une bonne nouvelle année, il est de coutume d’en offrir une part en remerciement. Pas de fèves dans le cul-nu, mais toute sorte de choses : des figues, abricots, noix, raisins… On y met un peu tous les fruits secs qu’on a sous le coude.

cugneux recette

Voici une idée recette pour 8 à 10 parts

Ingrédients :
250g de farine
50g de beurre ramolli ou de margarine
3 cuillères à soupe de sucre
1 pincée de sel
1 oeuf
1/2 paquet de levure de boulanger
1 jaune d’oeuf optionnel : pour dorer la surface
Pour la garniture : 350g de fruits secs (abricots, figues, dattes, pruneaux, noix, amandes émincées, raisins secs…) et deux verres de Schnaps, d’eau de vie ou encore de rhum. Du sucre vanillé et de la cannelle en poudre.

La veille

Couper les fruits secs en petits morceaux et les mettre à macérer dans l’alcool rallongé avec un peu d’eau.

cugneux recette

Le jour même

Mélanger la farine, le beurre, l’œuf, le sucre et le sel puis la levure délayée dans un peu de lait tiède. Couvrir et laisser lever 30 min dans un endroit chaud.

recette cugneux
Egoutter les fruits, étendre la pâte en carré, disposer les fruits au centre de la pâte jusqu’à 5 cm des bords, ajouter de la cannelle, du sucre fin ou du sucre vanillé, les noix et les amandes hachées (ou entières c’est comme vous préférez). Rouler la pâte. Replier les extrémités. Poser sur une plaque à pâtisserie, dorer au jaune d’œuf et faire cuire 30 min à 180° C.

Ça a un sacré gout de rviens-y non ? 😉 Retrouvez d’autres idées recettes sur le blog d’Auxelles-Haut.