Partager
Imprimer

LE SENTIER DU VERCHAT

8  place Raymond Forni
90100  DELLE
+33 (0)3 84 56 26 07
Lieu de départ : Parking de la salle des fêtes
Longueur du circuit (en km) : 8,5
Niveau de difficulté : Moyen : marcheurs occasionnels
Durée : 2 heures 50
Accès enfants : Oui
Télécharger la version pdf :
Le sentier du Verchat
L’origine du nom de Joncherey vient de l’ancien français “jungeris” qui signifie lieu plein de joncs. Jusqu’à la Révolution Française, le village est divisé entre les paroisses de Delle et de Boncourt puis il est entièrement rattaché à Delle pour constituer une seule paroisse.
L’Eglise des Joncs
Trop petit pour avoir sa propre église, les habitants se rendaient soit à Delle, soit à Boncourt. En 1791, les autorités interdisent aux habitants de se rendre à Boncourt. C’est l’incendie de l’église de Delle qui donnera l’occasion aux habitants de réclamer leur propre église dont la construction débutera en 1865.

Le Mémorial du Caporal Peugeot
En août 1914, à la veille de la déclaration de guerre avec l’Allemagne, le Président de la République Raymond Poincaré croit encore à une issue pacifique du conflit. Il demande à l’armée française de se tenir en retrait de 10 km de la frontière avec l’Allemagne. Le 2 août 1914, le jeune caporal André Peugeot, enfant du pays, avec quatre de ses hommes sont chargés de tenir un avant-poste à la sortie de Joncherey devant la maison de Louis Docourt. Une patrouille de 7 cavaliers allemands surgit vers les 10 heures. André Peugeot et ses hommes s’opposent au passage de la patrouille, ce dernier est chargé par le lieutenant allemand Albert Meyer. Après un échange de coups de feu, les deux hommes s’entretuent. Le Caporal Peugeot aura été la première victime française de la première guerre mondiale.

Cartographie