Secteur Brisach - Ruelles cachées de la Vieille Ville - Remparts

cliquez pour agrandir l'image

Mosaïque Mesguich : rue Jean Pierre Melville

Prenez place sur cette mosaïque qui représente le centre fortifié de Belfort. L’ouvrage de Vauban y est particulièrement visible : une enceinte urbaine pentagonale, protégée par des ouvrages avancés et renforcée aux angles par des tours bastionnées.

cliquez pour agrandir l'image

Porte de Brisach :

Erigée en 1687 par Vauban, cette porte royale est ornée de l’emblème du roi Louis XIV, un soleil sculpté, avec sa devise Nec Pluribus Impar  (« nul ne peut lui être comparé »). Au centre, fleurs de lys et couronne royale sont entourées de trophées et de drapeaux.

cliquez pour agrandir l'image

Ecole Jules Heidet / Place des Bourgeois

Edifiée au XIVe siècle, cette ancienne halle aux grains et au cuir est reconstruite en 1567 par les Bourgeois de Belfort, avec l’aide financière de Ferdinandarchiduc d’Autriche et seigneur de Belfort. Devenu Hôtel seigneurial sous les Mazarin au XVIIIe siècle, le bâtiment accueille ensuite  les services administratifs du district et de la sous-préfecture sous la Révolution et l’Empire. A partir de 1827, il devient lieu d’enseignement. 

cliquez pour agrandir l'image

Place de la Grande Fontaine / Place de l'Etuve :

Au Moyen Âge, la place accueille le marché aux poissons, à proximité du « four banal » où les habitants sont tenus de cuire leur pain. La fontaine est citée dès 1497 dans les comptes de la Ville. Aujourd'hui, de nombreux restaurants ont pris possession de cette place et de celle qui est dissimulée derrière (Place de l'Etuve avec la fontaine des Trois Chiens). 

cliquez pour agrandir l'image

Place de la Petite Fontaine :

La Petite Fontaine est édifiée au Moyen Âge, remaniée en 1617 alors que la ville est encore sous la domination des Habsbourg et reconstruite en 1763. Sur le fût de la colonne sont associées les armes de la Ville de Belfort, une tour, et celles de la Maison d’Autriche, et un aigle à deux têtes.